« Sauver les meubles », Céline Zufferey

Ce qui m’a semblé formidable dans votre roman et qui n’est pas si courant, c’est votre absolue maitrise de l’ellipse. Je trouve que les auteurs qui n’en disent pas trop et laissent la place à l’imaginaire du lecteur ne sont vraiment pas nombreux et vous faite cela à la perfection. Il y a presque plus dans vos non-dits que dans vos mots, c’est impressionnant. En revanche, et peut-être est-ce le revers de cette médaille, j’ai trouvé parfois les personnages et les situations un peu froids, comme désincarnés.

Deborah Danblon, La Librairie Francophone

« Sauver les meubles », Céline Zufferey, Gallimard.