Rencontre avec Grégoire Polet et Coline Mauret

Mardi 21 juin à 19h00

2016-06 - G Pollet Autoroute du soleil Le départ, le long voyage solitaire, le sauvetage imaginaire par l’amour et la dure réalité. Voilà tout. C’est la vie et le rêve de mon personnage. Qui s’en va. Seul, au volant. Sur les infinies autoroutes. Il y a peu d’objets aussi poétiques dans la vie moderne et quotidienne qu’une autoroute. Sa longueur, son rythme, c’est de la musique, c’est du défilement, c’est en sens unique – une tragédie.

Grégoire Polet

POLET_Gregoire1Grégoire Polet, écrivain belge né en 1978. Ses romans chorals mettent en scène, dans un contexte urbain, de multiples personnages récurrents d’un livre à l’autre. « Madrid ne dort pas » (2005) a reçu le prix Jean Muno, tandis qu’ « Excusez les fautes du copiste » a reçu le Prix Victor Rossel des jeunes en 2006 et le prix Spécial Ecrivain de la Fondation Jean-Luc Lagardère. « Leurs vies éclatantes » (2007) a reçu le prix Indications du jeune critique 2008, le Prix Fénéon 2007 et le Prix Grand-Chosier 2007. Ce roman a par ailleurs été retenu dans la première sélection du Prix Goncourt 2007. « Chucho » en 2009 a reçu le prix Sander Pierron de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. Il collabore également à la revue Décapage.

 

2016-06 - C Mauret L'origine du mondeQu’elle ne se presse pas, qu’il ait le temps d’admirer ce corps gracieux, ces seins dont les bouts pointent sous le tissu tendu à l’extrême. Les pans de la robe, en se soulevant, dévoilent le sexe sans fourrure. Nulle part, elle ne porte de bijou. Le bijou, c’est elle tout entière.

Coline Mauret  développe un goût prononcé IMG_3941cpour tout ce qui sort de l’ordinaire. Elle écrit des saynètes, des textes humoristiques avant de se lancer dans l’écriture de nouvelles érotiques, où elle mêle réalité, fantasme et étrangeté.

 

Avec le soutien de la FWB_QUADRI_VERTI_01