20/03 : Refaire le monde… du travail

Lundi 20 mars 2017 à 19h00

Nous vous proposons de venir assister à un débat sur les nouvelles formes d’emploi en compagnie de Sandrino Graceffa, directeur de SMart, et Christophe Charlot, journaliste chez Trends-Tendances.

Leur livre respectif, «Refaire le monde… du travail», paru aux éditions REPAS, et «UberizeMe», édité chez Racine, abordent sous un angle complémentaire les problématiques liées à l’emploi aujourd’hui et le nouvel engouement pour l’économie collaborative.

Sandrino Graceffa, impliqué depuis plus de 20 ans dans les associations et coopératives de travailleurs, vous parlera des alternatives d’emploi grâce à une économie sociale et solidaire.

Christophe Charlot, quant à lui, nourrira la discussion de son expérience d’un mois en tant que prestataire de plusieurs plateformes collaboratives comme Airbnb et Deliveroo.

L’intérêt que suscite la question du « travail » est unique aujourd’hui dans l’ensemble du monde occidental. L’emploi salarié et la protection sociale résisteront-ils aux multiples tentatives à l’œuvre visant toujours plus de flexibilité et moins de sécurité ? Est-il vraiment indispensable que tous les travailleurs deviennent des entrepreneurs d’eux-mêmes ? Alors que le spectre d’une ubérisation croissante du monde du travail apparaît pour certains comme une fatalité, des voix s’élèvent pour expérimenter des alternatives crédibles, notamment au travers du mouvement des communs.

Les nouvelles formes de coopératives de travail ouvertes peuvent-elles s’imposer comme un véritable modèle de préfiguration d’une société post-capitaliste ?

Fort de ses expériences de terrain au sein de plusieurs coopératives d’emploi, l’auteur propose une analyse de l’évolution du monde du travail et des pistes permettant d’accompagner les changements à l’œuvre dans une perspective de progrès social.

Entrepreneur social et créateur d’initiatives locales, Sandrino Graceffa a occupé plusieurs postes à responsabilité au sein d’associations, de collectivités et d’entreprises. Spécialiste des nouvelles formes de coopérations entre acteurs économiques, il dirige SMart depuis 2014. Cette coopérative de travailleurs accompagne depuis 1998 quelque 75.000 porteurs de projets dans la gestion de leurs activités professionnelles à travers 32 bureaux dans 9 pays d’Europe, en leur proposant une solution originale pour créer leur emploi salarié en développant leur propre activité économique.

Loger dans une habitation louée sur Airbnb. Commander un plat préparé chez un voisin, faire appel à un jardinier amateur ou louer la voiture d’un particulier. Ces pratiques se multiplient et deviennent le lot quotidien de nombreux Belges. Cette manière de consommer ne constitue plus seulement une alternative à l’offre existante: elle engage chaque citoyen dans un profond changement qui bouleverse non seulement les entreprises traditionnelles mais également l’emploi et nos relations sociales.

L’économie collaborative explose grâce aux plateformes technologiques sur Internet et porte en elle, à la fois, la promesse d’une consommation durable et la menace d’un emploi précarisé. Pour se faire une idée plus réelle de cet univers des start-up de l’économie collaborative, l’auteur s’est infiltré, pendant un mois complet, au sein des principales plateformes actives en Belgique. Son ambition ? Gagner 2.500 euros (brut) uniquement grâce aux mini-jobs du Web. Une enquête inédite qui révèle les dessous des cartes.

Christophe Charlot, journaliste pour le magazine Trends-Tendances depuis 2002, est spécialisé en nouvelles technologies, des géants américains du Net aux toutes jeunes start-up belges en passant par les fabricants d’appareils. Très tôt, Christophe Charlot s’est intéressé à l’économie collaborative et a rapidement nourri l’idée de tester les principales plateformes collaboratives en Belgique afin de voir si l’on pouvait en vivre… Avant de devenir un livre, UberizeME est un concept de journalisme novateur mêlant websérie, dossiers dans Trends et reportages vidéos sur CanalZ.
Avec le soutien de la