« Prendre refuge », Mathias Enard et Zeina Abirached

En plongeant dans votre livre, j’ai eu l’impression d’entrer dans un slow book, si je puis dire (pardon pour l’anglais). Un livre à contre-courant de notre monde galopant. Qui entrerait dans une démarche décroissante. Un récit à lire lentement. Un ouvrage qui nous force à prendre le temps si on veut le comprendre et l’apprécier. Prendre le temps pour chaque page, le temps de s’imprégner de la puissance ou de la douceur des illustrations, de l’endroit où on se trouve, des émotions des personnages. Bref, un roman graphique à mériter et à déguster et qui résonne longtemps dans la mémoire, ça fait du bien.

Deborah Danblon, pour La Librairie Francophone.

Mathias Enard et Zeina Abirached – Prendre refuge – éditions Casterman