13/03 – Fernando Molica

Rencontre – Mercredi 13 mars 2019 à 19h00 Fernando Molica, journaliste basé à Rio, sort son deuxième roman aux éditions Anacaona : Noir & blanc traite des violences policières et des problématiques raciales à Rio de Janeiro.Un thème brûlant au vu de la situation actuelle au Brésil !Et un sujet essentiel vu le taux d’homicides (60.000 morts…

Continue reading →

« Personne n’a peur des gens qui sourient », Véronique Ovaldé

Je me suis immédiatement attachée à votre magnifique personnage de mère debout. Quelle femme formidable, puissante et inspirante. Ajoutons à ça, votre capacité à la faire vivre, à dépeindre, sans jamais forcer le trait, un quotidien tellement réel qu’on y est projeté, qu’on le veuille ou non. J’ai littéralement dévoré votre roman, le cœur au…

Continue reading →

« La plus précieuse des marchandises : un conte », Jean-Claude Grumberg

Se renouveler avec un récit sur la déportation, il fallait le faire. Et vous l’avez fait. Pourtant, je peux dire que j’en ai lus et que je ne pensais pas pouvoir avoir encore l’impression de découvrir quelque chose. Pourtant, jamais, jamais malgré d’autres textes puissants sur le sujet, je n’avais mesuré l’immensité du sentiment d’arrachement…

Continue reading →

« Lettre ouverte aux mangeurs de viande qui veulent le rester », Paul Aries

Ce n’est pas que j’aime tellement la viande, mais j’aime vraiment les livres qui aident à penser. Et vous êtes clairement dans cette catégorie-là. Votre essai, vos réflexions, sont passionnants. Loin d’être fermé, simpliste ou étroit d’esprit, vous nous ouvrez des portes de réflexions. Et ce qui ne gâte rien, votre livre est bien écrit,…

Continue reading →