« Jeune homme », Karl Ove Knausgaard

Fabuleuse entreprise que celle de Karl Ove Knausgaard, raconter sa vie et, en particulier dans « Jeune homme », son enfance en Norvège, dans les années 70, auprès d’une famille de la classe moyenne, entre un père humiliant et une mère aimante. C’est certainement l’un des exercices les plus difficiles et les plus intéressants en littérature que…

Continue reading →

« Envoyée spéciale », Jean Echenoz

Echenoz laisse tomber ses admirations biographiques (Ravel, Zatopek…) et revient en grande forme à la fiction et sa technique ô combien singulière de narration où la forme, justement, l’emporte haut la main sur l’histoire. L’envoyée spéciale en question s’appelle Constance. Une héroïne très ordinaire qui s’étonne à peine d’être enlevée en plein Paris par les…

Continue reading →

« Orfeo », Richard Powers

Peter Els est un retraité solitaire qui s’amuse avec des séquences d’ADN dans son arrière-cuisine. Lorsque la Sécurité Nationale lui tombe dessus, il prend instinctivement la fuite et devient l’ennemi public n°1, recherché dans tout le pays pour terrorisme bactériologique. Pourtant, il ne faisait que passer le temps à vérifier s’il pouvait écrire une symphonie…

Continue reading →

« Simon Leys, navigateur entre les mondes ». Philippe Paquet

Savez-vous qui est Pierre Ryckmans ? C’est Simon Leys, l’écrivain sinologue et essayiste. Celui dont, à l’époque dans Apostrophe, Bernard Pivot avait dit qu’il s’agissait du plus grand écrivain encore vivant. Cette fois, c’est Philippe Paquet qui lui consacre une formidable biographie de près de 700 pages. Un texte passionnant, joyeux, enthousiasmant qu’on avale d’un trait,…

Continue reading →