« Les prénoms épicènes », Amélie Nothomb

Je me laisse presque toujours surprendre quand j’ouvre un de vos romans. Ils m’emballent, ils m’emportent et ils me transportent. Où diable allez-vous chercher toutes ces idées ? Malgré des points souvent communs, on est chaque fois ailleurs. Dans autre chose. J’aime que vous nous bousculiez et que vous secouiez notre goût parfois trop naïf pour les bons sentiments. Quant à vos personnages, je suis toujours étonnée qu’avec si peu de détails physiques vous arriviez à les faire exister vraiment. Voici encore trois femmes étonnantes et inspirantes que je vais pouvoir accrocher à ma collection afin d’y repenser quand le besoin se fera sentir.

Deborah Danblon, pour La Librairie Francophone.
« Les prénoms épicènes », Amélie Nothomb,
éditions Albin Michel