« Les gens de l’eau », Vénus Khoury-Ghata

Ma chère Vénus, ce n’est plus un secret pour personne, j’aime absolument ce que vous écrivez. Mais vos Gens de l’eau touchent pour moi à la perfection. J’ai lu vos textes lentement. Je me les suis murmurés à moi-même, en frissonnant. Fascinée par ce monde de l’eau que vous faites vivre et par ces mots si justes et la façon dont ils vous obéissent pour créer votre univers. Je suis sûre que le Paradis sent le jasmin et que les anges y lisent vos poèmes.

Deborah Danblon, pour La Librairie Francophone.

Les gens de l’eau – Vénus Khoury-Ghata – Mercure de France