« Le miel de l’amertume », Tahar Ben Jelloun

Tahar Ben Jelloun – Le miel et l’amertume – Editions Gallimard

J’ai lu votre livre comme on découvre un bouquet qui se construit au fur et à mesure, des voix qui se racontent, comme si une nouvelle fleur le faisait exister, grandir et s’épanouir. Au départ, on est plutôt dans les chardons, les orties et les fleurs sèchées et puis avec l’arrivée de Viad, dans la composition, la vie entre comme un tournesol qui éclaire l’ensemble et permet aux autres de trouver leur place. C’est beau, c’est délicat, c’est sans manière, c’est terriblement humain. On sort de la peine, pour entrer dans la lumière. Pour moi, cette lecture ce fut plutôt l’amertume et le miel, dans cet ordre-là.


Deborah Danblon, pour La Librairie Francophone.