« Geluck pète les plombs », Philippe Geluck

Faire rire, particulièrement par les temps qui courent, ça n’a pas de prix. Alors, même si ça grince, ça pique, ça mord et ça fait mal où on n’a pas forcément envie de se faire maltraiter, ça fait du bien de savoir que votre dérision existe et qu’elle ne se laisse pas museler. Et puis du texte en plus des dessins, ce n’est pas mal, je trouve. Ça fait durer le plaisir.

Deborah Danblon, pour La Librairie Francophone.
« Geluck pète les plombs », Philippe Geluck,
éditions Casterman