« Ganda », Eugène

Ce que j’ai aimé : c’est cette histoire incroyable qui m’a rappelé les livres d’aventure de ma jeunesse ; c’est votre érudition immense et joyeuse ; c’est la somme de choses que vous nous partagez et que vous nous apprenez. J’ai aimé votre humour aussi, au coin d’une note de bas de page ou au cœur d’une description.

Ce que j’ai moins aimé : c’est que vous en teniez un fameux bon sujet mais qu’à mon goût, il est un peu trop noyé dans les détails et les précisions, justement. Je m’y suis un peu perdue, à force. Et j’y ai de temps en temps perdu l’intérêt pour le récit, lui-même. Sauf quand vous parlez de licorne, bien sûr.

Deborah Danblon, pour La Librairie Francophone.
« Ganda », Eugène,
Editions Slatkine