« Double cœur », Alexandre Jardin

Vous avez certes le sens de la formule et de la tournure qui frappe. Je suis aussi prête à parier que pas mal de vos phrases vont tourner et se faire partager dans des carnets et sur les réseaux sociaux. La belle idée de votre roman devrait plaire, cela ne fait pas de doute. Plus peut-être que votre récit en lui-même. Pour moi, votre Alexandre Bulle s’est noyé dans les noms illustres dont je me suis demandé ce qu’ils faisaient là. Et dans les digressions alambiquées. Au point que les jolies idées de votre roman, ont peiné à me parvenir, trop perdue que j’étais dans tous vos commentaires. J’attendais du sensuel du tendre et du chaleureux et je me suis retrouvée dans du cérébral trop artificiel.

Deborah Danblon, pour La Librairie Francophone.
« Double cœur », Alexandre Jardin, éditions Grasset