« Ainsi parlait mon père », Sami Tchak

J’ai trouvé magnifique, fort et inspirant ce miroir de dialogues entre ce père et ce fils qui ne peuvent plus se parler et qui pourtant échangent encore au-delà du temps, au-delà de la mort. Exigeant aussi, parce qu’au fond, vous nous offrez 601 mini-livres à découvrir, à méditer. Mais ce qui est certain, c’est qu’à chaque phrase, ou presque, de l’un ou de l’autre vous nous montrez l’importance de cultiver le souvenir, de maintenir le lien et s’en nourrir, quoi qu’il en soit.

Deborah Danblon, pour La Librairie Francophone.

Ainsi parlait mon père – Sami Tchak – Lattès