21/03 – Rencontre avec les acteurs de la nouvelle scène littéraire brésilienne (FR/PT)

Mercredi 21 mars 2018 à 19h00

L’ART DE MÉLANGER LES ARTS

Pour la deuxième année consécutive, la librairie La Licorne aura l’immense plaisir de figurer au programme du Printemps Littéraire Brésilien. La rencontre sera bilingue et les intervenants s’exprimant en portugais seront traduits en français. Le public francophone aussi bien que lusophone pourra donc y assister sans en perdre une miette.

Ils sont illustrateurs, poètes, écrivains, journalistes, éditeurs. Acteurs de la nouvelle scène littéraire, il leur faut s’armer de courage, de persévérance et faire preuve de créativité pour s’adapter aux crises politiques et sociales de ces dernières années au Brésil.

Nous aurons l’honneur de recevoir quatre écrivains de la nouvelle scène littéraire brésilienne, en tournée européenne à l’occasion du Printemps Littéraire Brésilien. La rencontre sera animée par le professeur Leonardo Tonus, qui assurera la traduction en français des intervenants s’exprimant en portugais. Le public francophone aussi bien que lusophone pourra donc y assister sans en perdre une miette.

Aline Bei, Rodrigo Ciríaco, Lúcia Hiratsuka, et Alexandre Staut ont traversé l’Atlantique pour nous parler de leur Brésil, celui qu’ils vivent et celui dont ils rêvent.

Aline Bei, diplômée en Lettres et en arts du spectacle, est originaire de São Paulo. Éditrice et journaliste des websites culturels OitavaArte et Livre Opinião – Ideias em Debate, elle a publié en 2017 son premier roman O peso do pássaro morto aux éditions Nós. Si ses publications n’ont pas encore connu de traduction en français, vous pourrez néanmoins apprécier une lecture bilingue lors de la rencontre.
Rodrigo Ciríaco : le professeur « trafiquant de poésie » des favelas de São Paulo est de retour à la Licorne !  Sa plume franche et acérée s’est aiguisée dans la Zone Est de São Paulo où il est né et où il exerce la profession d’enseignant dans les écoles publiques depuis plus de dix ans. Promoteur culturel, il est l’un des principaux acteurs du renouveau de la littérature populaire des périphéries brésiliennes. En France, il est publié aux éditions Anacaona dans les collectifs Je suis favela, Je suis toujours favela et Le football au Brésil.
Lúcia Hiratsuka, auteure et illustratrice. Elle a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages pour lesquels elle a reçu de nombreux prix au Brésil et à l’étranger. Elle écrit et illustre principalement de la littérature jeunesse en utilisant, entre autre, l’art du sumi-ê (Jorge Amado, un écrivain sur les terres du cacao, éditions À dos d’âne ; Banzo, mémoires de la favela de Conceição Evaristo, éditions Anacona), la plume plate de canard (100 mensonges pour de vrai de Helena Parente Cunha, éditions Anacaona) ou encore la mine de crayon (Les livres de Sayuri, éditions Anacaona, dont elle est également l’auteure). Au Brésil, elle vient de publier Chão de Peixes aux éditions Pequena Zahar.
Né dans les terres intérieures de l’état de São Paulo, Alexandre Staut est journaliste et éditeur de la revue São Paulo Review. Il a publié les romans Jazz band na sala da gente (2000, Toada Edições), Um lugar para se perder (2002 éditions Dobra) et le roman pour jeunesse A vizinha e a andorinha (2010, éditions Cuore). Il a participé à l’anthologie La littérature Brésilienne, publiée lors du Salon du Livre de Paris en 2015. Son dernier roman Incêndio vient de paraître aux éditions São Paulo Review.
Organisé par Leonardo Tonus, Maître de Conférences habilité à la Sorbonne Université, le Printemps Littéraire Brésilien s’inscrit dans une perspective pédagogique et a pour objectif de divulguer et de promouvoir la culture brésilienne en Europe. Il s’agit, d’une part, de favoriser des échanges autour de la langue portugaise et du livre lusophone et, d’autre part, d’assurer le développement de l’enseignement du portugais et de la littérature brésilienne auprès des étudiants européens. Plus de 20 romanciers, illustrateurs, poètes et essayistes sont attendus pour participer à cette cinquième édition, entre le 14 mars et le 10 mai 2018, dans quatre pays européens et, pour la première fois, aux États-Unis.
En Belgique, les auteurs se rendront à Anvers et Gand, outre Bruxelles. Après la Licorne, une soirée jazz et poésie fera suite à la librairie LibreBook le vendredi 23 mars à 19h00.
La rencontre se terminera par le verre de l’amitié.
Avec le soutien de la