14/03 – Armel Job & Nathalie Stalmans

Rencontre – Jeudi 14 mars 2019 à 19h00

Armel Job et Nathalie Stalmans vous présenteront leurs derniers ouvrages respectifs : Une drôle de fille (éditions Robert Laffont) et Si j’avais des ailes. Bruxelles au temps de Charlotte Brontë (Genèse Editions). Regards croisés sur les relations humaines, du village de Marfort dans les années 50 au pensionnat Héger à Bruxelles…

Rien de plus paisible que la Maison Borj, boulangerie d’une petite ville de province belge à la fin des années 1950. Un foyer sans histoire, deux adolescents charmants, un commerce florissant : les Borj ont tout pour être heureux. Avec générosité, ils acceptent de prendre Josée, une orpheline de guerre, en apprentissage. Une drôle de fille, cette Josée. Épileptique, pratiquement illettrée, mais pourvue d’un don d’autant plus émouvant qu’elle n’en a aucune conscience : elle chante divinement.

Comment imaginer qu’une jeune fille aussi innocente puisse devenir celle par qui le malheur et la ruine vont s’abattre, telle une tornade, sur cette famille en apparence si harmonieuse ?

Une intrigue au suspense virtuose, une manière unique d’explorer au scalpel les sentiments inavouables, d’effeuiller les êtres jusqu’à révéler leur vérité la plus intime : grand romancier de l’âme humaine, Armel Job est ici au sommet de son art. 

« Armel Job s’impose en maître du thriller psychologique. » La Croix


Si j’avais des ailes entraîne alors le lecteur dans la vie quotidienne des Bruxellois du XIXe siècle : la savoureuse servante Manke Née, l’énergique directrice Madame Héger, le trouble Monsieur Héger, la cuisinière bougonne, Scheile Leentje et bien d’autres encore. Dans la jeune Belgique, le chemin de fer se développe, les étrangers affluent. La capitale, en plein essor, attire par son respect des libertés, la qualité de sa vie culturelle, ses loyers bon marché. Bruxelles, c’est aussi le lambic, les bals populaires et la préparation de festivités grandioses pour les vingt-cinq ans de règne du premier souverain, Léopold Ier.

Raconter l’histoire de Bruxelles à travers des romans, voilà la passion de Nathalie Stalmans, historienne, enseignante et surtout bruxelloise ! L’auteure a publié en 2018 chez Genèse Édition Le vent du boulet, qui a fait l’unanimité dans la presse belge.