Patrick Delperdange & Thierry Werts

Initialement prévue le 02/04, cette rencontre est reportée à une date ultérieure

Rencontre conjointe autour des romans de Patrick Delperdange, C’est pour ton bien (éditions Les Arènes, collection Equinox), et de Thierry Werts, Demain n’existe pas encore (éditions La Trace), qui traitent chacun à leur manière et à l’extrême de la violence conjugale. Un sujet brûlant !

Non, l’homme qu’elle a épousé n’est pas celui qui l’a frappée ! Ça ne se reproduira plus jamais, c’était juste un moment de folie. Et puis cela recommence. Camille ne reconnaît plus celui avec qui elle vit. Certains secrets restés trop longtemps enfouis sont plus dangereux qu’un poison mortel. Camille va l’apprendre à ses dépens.

Ce thriller domestique plonge le lecteur dans un monde trouble, où il est impossible de démêler le vrai du faux, jusqu’à la résolution finale.

Patrick Delperdange est notamment l’auteur de Chants des gorges, roman doublement couronné fin 2005 par le prix Rossel et le prix Rossel des jeunes. Auteur reconnu de romans noirs, il se réinvente en virtuose avec ce livre intimiste et dérangeant qui emporte le lecteur.

Soudain, on avait frappé à une lourde porte métallique derrière le procureur, et il était entré. Menotté. Cela faisait deux ans qu’elle ne l’avait pas vu. À cet instant, un grand frisson lui avait traversé le corps et elle avait tremblé comme une feuille, mais s’était acharnée à ne rien montrer. Pourvu que la juge ne s’adresse pas à elle ! Tout mais pas ça ! Elle avait esquissé un regard timide en direction de son père. Il avait pleuré et elle avait eu honte. Tandis qu’on s’était affairé autour de lui pour lui ôter les menottes, il avait tenté de croiser le regard de sa fille, mais en vain…

Juge belge spécialisé en matière de protection de la jeunesse, d’homicides et de droit humanitaire, Thierry Werts a publié plusieurs textes, Demain n’existe pas encore est son premier roman, un livre empreint de la mélancolie des âmes blessées rencontrées au fil de la vie.

Avec le soutien du Service de la Promotion des Lettres